Draché, le coeur du Sud Touraine

Panorama
Parc
Bourg
Mobiles.jpg
Multisports
Picnic
Eglise
illuminations
+
Menu

Le mot du Maire

 "La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie"

En ces temps difficiles, me trotte souvent dans la tête cet aphorisme de Malraux si joliment mis en musique par Souchon, « la vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie ». L’existence a un sens et il est important de garder espoir. Sans nier les difficultés à venir. Car comment ne pas penser qu’en plus de la tragédie sanitaire s’en ajouteront d’autres, économiques, humaines… qui fragiliseront notre Bien Vivre.
Oui, même s’il est plus supportable à la campagne, un confinement restreint nos libertés. Il nécessite un bon équilibre entre les diverses exigences : préserver la santé publique mais aussi l’économie, lutter contre la précarité et l’isolement… Et pour chacune de ces exigences, le curseur n’est bien sûr pas le même pour tous. Les mesures prises paraissent souvent trop contraignantes. Surtout quand elles peuvent, par manque d’explications, sembler incohérentes et donner un sentiment d’inconstance.
Pour la nouvelle équipe municipale élue en mars et qui n’a été installée qu’en mai, c’est un démarrage particulier. Mais, bien épaulés par les sept employés communaux, elle s’est mise au travail avec ardeur. Nous saurons nous montrer dignes de la confiance que vous nous avez très largement accordée en restant à votre écoute. C’est pourquoi il est important que vous soyez nombreux à répondre au questionnaire joint à ce bulletin, cela nous permettra d’ajuster au mieux les actions à mener au cours de ce mandat.
Ce bulletin fait la part belle à la 1ère Biennale de Sculpture. Et c’est bien normal, car en cette année 2020 où la plupart des évènements culturels ont été annulés ou limités, cette manifestation, que nous avons voulu et pu maintenir, a eu un retentissement exceptionnel. Artistes et visiteurs, tous ont salué la qualité et la réussite de l’exposition. Nul doute qu’on reverra avec plaisir Michel Audiard à Draché! L’art et la culture restent essentiels à nos existences, surtout quand resurgissent les fureurs de l’obscurantisme.
Alors oui, dès que l’arrivée d’un vaccin permettra de juguler cette pandémie, nous retrouverons la liberté de nous réunir, de nous distraire et de nous cultiver. Il faudra reconstruire ensemble, dans un esprit de fraternité. Pour cela, nos associations seront bien sûr en première ligne. Actuellement, elles souffrent, mais cette crise va nous rapprocher encore plus. La solidarité doit devenir une nécessité. Pour Draché, je n’ai pas d’inquiétudes. Chacun prendra part à la construction de ce futur, pour que « vienne enfin le temps des cerises ».


Bonne année à tous et prenez soin de vous

 

 


Horaires d'ouverture :

Du lundi au samedi (sauf le mercredi ) :
de 10H00 à 12H00

 

s'inscrire à la newsletter

(disponible prochainement)

Agence postale communale +